GT6GT5F. Horizon 2Forza 5F. HorizonForza 4Forza 3NfSXbox OneGTA V Checkable Map
connect
News Cars Rewards Rankings Tracks Gear Museum/H. Items
Gran Turismo 6 car database is now live on KudosPrime.com. Click here to see it.
Last actions on mygranturismo.net

mygranturismo.net Last Changes

2013-12-05Online Car Dealdership updated with many 0 km french cars (links available under filters in cars list)
2013-11-21Online Car Dealership (OCD) list updated in the Cars section, with mostly muscle cars @0km to buy..
2013-11-14Global Rankings, Stats and Player Scores have been updated (now include week #74). Leaderboards for #75 are online.
2013-10-10Online Car Dealership (OCD) list updated in the Cars list page, with a few trucks, the Bugatti Veyron, and some NSX race car, available to buy @ 0 km.

Dirt 3, des promesses à la réalité

News | Friday May 27, 2011 by Milouse | 5690 reads |

Tout juste disponible, Dirt 3 nous promet un retour en force du rallye, domaine dans lequel GT5 ne brille de toute évidence pas. Le salut des rallyiste ? A voir...

N’y allons pas par quatre chemins : je suis en partie hermétique aux sensations de conduite du moteur de Codemasters tel que servi dans la plupart des situations (surface ayant un minimum de grip) dans Dirt, Grid, Dirt 2 et Dirt 3. Et si vous voulez comprendre de quoi je parle, faites successivement un tour de circuit du Mans sur GT5 puis sur Grid. Malgré cela, Dirt premier du nom m’a procuré des moments mémorables lors des spéciales de rallye. La raison tient avant tout au fait que l’essence du rallye, dans ce qu’il a de plus essentiel, s’y retrouve : le joueur est placé face à lui même, à devoir faire preuve d’une concentration de fer pour écouter son copilote tout en équilibrant en permanence le risque d’accident et la vitesse que les temps de ses adversaires lui imposent. La gratification de l’exercice tient à son exigence, pas à la quantité de gravier et de boue sur la piste.

C’est dire à quel point Gran Turismo 5 tient du gâchis dans le domaine du rallye : malgré un modèle de conduite difficilement critiquable, GT5 n’arrive pas à la cheville des Dirt (le 3 inclus) lorsqu’il s’agit d’apprécier la qualité de l’expérience de jeu. Le premier volet de Dirt sur 360/PS3 accordait une place de choix au rallye, tout en l’entourant généreusement de nombreuses autres épreuves tout terrain. Dans un souci de s'internationaliser (les américains ne sont pas très friands de rallye), Codemasters avait fini par noyer complètement cette discipline dans Colin Mc Rae Dirt 2. Au point que ce dernier, au demeurant un très bon jeu, eut peine à convaincre les amateurs sur ce point.

Suite au intentions déclarées de Codemasters (“Dirt 3 devient le jeu de course avec le plus grand contenu rallye de la série”), il était légitime de s’attendre à trouver un jeu de rallye complet, assumant son pédigrée (la série Colin Mc Rae démarrée sur PS1, entièrement consacrée au rallye). En réalité il n’en est rien. Par “série”, Codemasters fait de toute évidence référence à Dirt, et non à la série débutée avec Colin Mc Rae (nom qui disparait ici pour la première fois, ce qui en l’occurence est bien pratique). Ne vous attendez donc pas à la huitaine d’environnements "rallye" différents que Codemasters nous servait à une autre époque, car ici ils se comptent sur les doigts d’une main amputée d’un doigt. C’est même moins que Dirt 1 qui, lui, proposait six environnements. Certes les tracés au sein d’un environnement sont plus nombreux, mais  au delà des chiffres, la variété entre les courtes spéciales d’un même environnement de Dirt 3 laisse à désirer. Il y a bien quelques réglages des voitures, mais pas de gestion des réparations (!). Et sauf à ce que quelque chose se débloque à terme dans le jeu, il n’y a pas de possibilité de courir un championnat de rallye comme dans Dirt 1. Quant à la présence, même en mode Expert, d’une option permettant de gommer ses erreurs (Flashbacks), il apparaît comme une négation avouée de ce qu’est le rallye.

Les fausses promesses de Codemasters à propos de Dirt 3 impactent son positionnement - assez éloigné du rallye traditionnel - et non sa qualité, toujours au top. Le jeu sait capter le joueur pour ne plus le lâcher ; ses graphismes splendides n’y sont pas étrangers. La réalité de Dirt 3 se résume ainsi facilement : il s’agit d’un Dirt 2 Bis, sorte de suite alternative du premier, avec un habillage différent (menus moins pompeux et au final rendant la progression du joueur plus claire), et une épreuve de Gymkhana très réussie : le joueur doit enchaîner des figures (Smash, Drift, Donuts, Saut) au rythme d’un système de score entrainant - et pas besoin d’être un as du drift pour apprécier. Pour le rallye, il faudra se faire une raison ou compter sur un concurrent (WRC 2 prévu pour cet automne).

You need to be connected to post comment
message #1 | Thursday June 16, 2011 | Daxman | Report
Oui enfin, vu WRC premier du nom, j'ai des doutes sur le fait que WRC2 comblera nos attentes en terme de rallye... :(
helper text